Chargement
07/09 Le saviez-vous ?
Si vous êtes l'auteur d'un sujet, vous pouvez modifier l'icône débutant sa ligne dans la liste en cliquant dessus. Chaque icône a une signification, lisez la bulle d'aide !
09 - le Jeu de Rôle
Oeil de parpaing
HRP - Modérateurs des forums
Tout d’abord bien savoir que le jeu de rôle on ne s’y met pas du jour au lendemain.

Jouer un rôle signifie avant tout que vous jouez. Ce n’est pas vous, ce n’est pas personnel, c’est un jeu. C’est votre personnage qui vit, et c’est vous qui le faites vivre dans un jeu.

L’objectif du jeu de rôle est de s’amuser. C’est la chose à conserver en tête en tout temps pour bien jouer. Il faut considérer son plaisir mais aussi celui des autres, il ne faut pas entreprendre des actions qui sont néfastes pour le jeu. Quand vous tuez quelqu’un sans raison vous faites mal à son plaisir, si vous le menacez de le tuer, avec une bonne raison et le tuez en lui laissant une chance de s’en sortir, vous jouez. Parfois l’action la plus complexe et dangereuse est la plus intéressante, le jeu de rôle devient une entrave à la réussite, mais le plaisir demeure, quand le jeu est fini et que les amis et ennemis parlent du bon temps qu’ils ont eu. De façon plus concrète, il y a plusieurs choses à considérer pour bien jouer.
le 01/03/2009 à 19:20:44
Oeil de parpaing
HRP - Modérateurs des forums
9.1) Le personnage et son histoire

Avant toute chose, il faut que vous déterminiez ce que vous allez jouer. Le jeu de rôle implique que vous ayez un rôle. Et pour avoir un rôle il vous faut le définir.
Pour les débutants il n'est pas conseillé de choisir une histoire très compliquée et donc restrictive.
Alors vous devez créer une personnalité.

Au début, il est préférable de faire quelque chose qui vous ressemble ou qui vous vienne naturellement, d’où le fait de jouer des êtres maléfiques (sauf pour certaines personnes ;-)) pour les plus expérimentés mais cela sera traité plus tard.

Sa personnalité ? Renfermé ? Sociable ? Travailleur ? Est-ce que votre personnage à de grandes ambitions, est-il quelqu’un de simple ? Etc...

Il faut aussi donner des caractéristiques à votre personnage, ce qui fait qu’il est unique et non pas un simple modèle moulé d’un stéréotype.

Est-ce que votre personnage est gêné ? Sage ? Enfantin ? Farceur ? Stupide ? Généreux ? Nous vous suggérons de prendre quelques qualités et quelques défauts.

Ne faites pas de personnage sans défaut, il n’y a rien de plus vide et sans visage, personne n’est parfait. Et conservez les mêmes, ne changez pas tout le temps, gardez la cohérence et mettez les caractéristiques en lien avec votre historique.

Ne surmontez pas vos défauts en une nuit non plus, ce sont les bases de votre personnage, et on ne change pas ça en cinq minutes! Ne prenez pas des défauts incontournables non plus. Si vous prenez trop de contraintes vous ne pourrez plus jouer !
le 01/03/2009 à 19:21:15
Oeil de parpaing
HRP - Modérateurs des forums
9.2) Les origines et comportements du personnage

Donnez-lui un historique. Ne lui faites pas d’histoire incroyable, n’exagérez pas sur l’héroïsme, votre personnage n’est pas un surhomme, il commence dans la vie et un peu de réalisme est le bienvenu.

Vous aviez des parents? Des frères? Des sœurs? Vous étiez en bonne relation avec eux ?
C'est l’enfance de votre personnage, ce qui a fait de lui ce qu’il est maintenant. Pas dans le sens de profession mais bien dans le sens de personnalité, de vision des choses.

D’un autre côté l’histoire donne la base du caractère de votre personnage, elle doit donc être mûrement réfléchie et très solide.

Évitez à tout prix les histoires caricaturales du type : « Mes parents ont été assassinés c’est pourquoi je suis gentil », « Je suis le fils d’un démon c’est pourquoi je suis méchant ». Elles conduisent immanquablement à des Role Play caricaturaux donc inintéressants.

Ensuite, il faut faire évoluer son personnage, lui donner des objectifs et des raisons de vivre et des objectifs relatifs à son vécu.

L’intérêt de suivre le conseil d’un Background simple c’est qu’un Background simple est un Background ouvert et donc susceptible d’évoluer.

Il faut demeurer cohérent dans ses choix. Si vous vous donnez une raison mais que vous l’outrepassez vous avez un problème de personnalité. Le Role Play ne doit pas s’ajuster pour justifier les actions mais les actions doivent s’ajuster en fonction du Role Play. Tuer quelqu’un en disant « je suis fou » est le genre de comportement à éviter.

Maintenant, vous avez un personnage, vous êtes prêt à jouer, vous êtes prêt à pleinement faire réagir votre personnage aux situations qui se présentent à lui. Quand une situation se présente, pensez comment votre personnage réagirait, d’après ses caractéristiques, son historique et sa personnalité.

Alors voilà. Il faut se poser des questions sans cesse sur le comportement de votre personnage. Se demander les raisons qui le poussent à agir ainsi. Quand vous pourrez dire que votre personnage ne réagirait pas comme cela et énumérer les raisons vous maîtriserez bien votre personnage et ferez du bon Role Play. Pour résumer le tout, le grand plaisir du jeu de rôle tient de la grande diversité des personnages que l’on peut incarner et surtout des scènes que l’on peut vivre. De plus, le personnage que vous incarnez, même si c’est le plus souvent vous qui l’avez créé, ne correspond pas forcément à votre personnalité, il n'a pas les mêmes habitudes, les mêmes réactions face au danger, ou plus simplement le même sexe que vous.
le 01/03/2009 à 19:21:51
Oeil de parpaing
HRP - Modérateurs des forums
9.3) Pour une meilleure lisibilité

Les actions des personnages sont à mettre en italique.

Les paroles devront être en texte normal.

Les paroles criées seront mises en gras...

Ceci est un peu les standards du rôle play sur internet. Vous pouvez évidemment les arranger un peu à votre sauce... mais ne réinventez pas la roue tout de même.
le 01/03/2009 à 19:22:19
Oeil de parpaing
HRP - Modérateurs des forums
9.4) Game Play et Role Play

Le Game Play représente le côté chiffre d'un jeu de rôle. Il définit, en général, tout ce qui n'est pas lié au caractère psychologique d'un personnage. Ainsi, sa force, ses aptitudes, ses compétences, sa santé, son expérience, etc... sont définies au travers d'une série de nombres qui décrivent les caractéristiques physiques de votre personnage.

Ces nombres et les règles de calcul qui leur sont associées représentent l'ensemble Game Play du jeu.
Il est indispensable, pour bien jouer son rôle, d'en tenir compte dans les réactions Role Play de votre personnage. Ainsi un guerrier ayant 5 en intelligence ne doit pas s'exprimer de façon "évoluée" alors qu'un magicien ayant une grande intelligence ne devrait pas dire (trop) de conneries.

Là où ça peut devenir délicat, c'est quand il s'agit de traduire en Role Play des éléments Game Play du jeu.
En effet, un personnage n'a aucune conscience d'avoir 4 Points de vie, il se considère simplement comme gravement blessé. De la même manière, une arme avec un enchantement magique Esquive +2 ne voudra rien dire en Role Play, le personnage parlera plutôt d'une arme magique du zéphir ou d'un gros vent qui fait bouger les cheveux sur la tête (versions Magicienne ou Guerrière).

Souvent, dans les jeux du même style que Donjon & Parpaings, les joueurs qui jouent la carte du Role Play finissent par trouver une manière commune de s'exprimer en Role Play à propos d'un élément Game Play. Ainsi, dans Donjon & Parpaings, les messages privés tendent à être portés à leurs destinataires par des mouettes (grâce à l'influence créative de la Murène.) Mais rien n'est imposé et vous pouvez trouver votre propre façon d'expliquer cet univers hétéroclite qu'est Donjon & Parpaings.


Et pour conclure, une petite phrase à méditer :

Celui qui ne sait pas perdre ne sait pas jouer et ne devrait pas.
le 01/03/2009 à 19:23:02
1
Aide